Main Page Sitemap

Les femmes célibataires de táchira venezuela


les femmes célibataires de táchira venezuela

La file dattente est donc limage de de la faillite dun capitalisme historiquement incapable dassumer la production et la distribution nationales.
La guerre économique recycle et travaille cette fibre bien vivante.
Une hostilité et une désinformation totales, mille fois dénoncées.
Le premier : chasser Nicolás Maduro de la présidence en six mois.Le défi est immense.Avec toutes les conséquences que cela entraînera sur le plan économique.Renonce à défendre le choix des électeurs!A quoi il faut ajouter les erreurs de communication sur ce projet, dont la stratégie institutionnelle sest limitée au slogan et à la phraséologie, avec pour résultat, comme lexplique José Roberto Duque: Une légion de jeunes qui croient que la révolution cest obtenir un poste.Que ce grand Venezuela saoudien relève désormais dun mythe nostalgique on le doit à lhypocrisie et au cynisme de ses acteurs et bénéficiaires.Le salaire moyen est compris entre environ 30 et 60 dollars américains (selon le taux de change utilisé).Toutefois lhypocrisie et le cynisme qui contribuent à forger cette image, méritent que lon sy attarde : après la privatisation de lusufruit de cette richesse produite par tous, désormais concentrée entre quelques mains, on a étendu le blâme à lensemble des vénézuéliens en affirmant quils étaient.Ceux qui en bénéficiaient, ceux qui en étaient les héritiers ne peuvent accepter leur éviction de la scène de lhistoire.Les nouvelles, et la relation des activités liées aux organisations du Pouvoir populaire, aux conseils communaux, et dune manière générale les opinions favorables au chavisme, sont appelées à disparaître des pages du Correo del Orinoco (Courrier de lOrénoque de Ciudad CCS, des radios dEtat.Ce nest plus si facile.Puis, il y a en effet un système de projections.Les acteurs politiques doivent tous voir au-delà de leurs propres intérêts et penser aux personnes quils sont censés servir.Dautres dirigeants comme Efrén José Meza Barrios ont annoncé la création dune coalition parallèle à la MUD, baptisée Lara Entera por el Cambio y las Primarias (2).Pour beaucoup, le socialisme des quinze dernières années, avec ses hausses de salaire, ses subventions des aliments de base, son droit concret de manger trois fois par jour, sa gratuité de la santé et de luniversité, est autant quune adhésion idéologique, la possibilité.
Les vénézuéliens ne sont pas plus dupes aujourdhui quen 2002 lorsquun lock-out pétrolier voulut les monter pages pour trouver les gens d'autres pays contre la révolution.




Nous savons ce quil en advint.Les dirigeants de lopposition accusent immédiatement des militants du Parti socialiste uni du Venezuela (psuv).En 2009, dix ans après notre première victoire électorale, Chavez déclara à San Juan de Los Morros (état de Guarico quil fallait créer durgence des projets productifs, aux mains des travailleurs, du peuple.Nous sommes le Venezuela de la démocratie représentative, de la démocratie participative, celui qui reste ancré dans la logique du développementisme tout en aspirant à dépasser le piège du développementisme.A rebours, les priorités affichées sont clairement définies : «attirer les investissements productifs «réinsertion du Venezuela au sein des circuits financiers internationaux».(Un terme est mis aux investissements sociaux).
Pour la simple raison que la plupart de ces prêts ont été transférés à létranger (La Corporación venezolana de Fomento (Société de Développement du Venezuela) par exemple, a débloqué 15 mille millions de Bolivars et en a seulement récupéré 1500».


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap