Main Page Sitemap

Rencontres chorégraphique 2013


rencontres chorégraphique 2013

Le paysage, intervenir pour comprendre et comprendre pour intervenir par Vincent Lahache, ateliers - actions et observations, «le paysage, c'est l'endroit où le ciel et la terre se touchent» Michel Corajoud.
Les dimensions physiques, fonctionnelles, symboliques, voire historiques ou politiques de lespace choisi pour un rituel chorégraphique, impactent le projet et déterminent de multiples choix.
Danses africaines à Bordeaux, contemporaine afro-caribéennes.Le site de labbaye de Royaumont, ses caractéristiques architecturales et paysagères, son histoire et ses façons dêtre habitées est le laboratoire idéal pour aborder ce sujet.En articulation avec lintervention de Julie Nioche et Virginie Mira.Multiples aussi les champs de contraintes quils génèrent.Penser ces connexions sous langle des termes musicaux peut nous aider à trouver des équivalences dans le mouvement.Hervé Robbe, chorégraphe - tutorat et thème(s) d'intervention à préciser Session Période : du dimanche 8 au vendredi 20 décembre Les 10 chorégraphes matures à la recherche de l'homme de quito stagiaires sont rejoints par 4 compositeurs ou musiciens improvisateurs stagiaires issus des Programmes Voix nouvelles et Musiques transculturelles Présentation publique Fenêtre sur.À l'image des musiciens d'un orchestre interprétant ensemble un morceau de musique, les danseurs peuvent former une unité dans l'espace, en connectant leurs mouvements plutôt qu'en les juxtaposant.Pour clore la formation, chaque prototype fera l'objet d'une analyse et d'un échange critique entre tous les protagonistes : enseignants, chorégraphes, collaborateurs et directeur pédagogique.Pour les chômeurs : se renseigner auprès des caisses locales du Pôle emploi.




La danse à limage invite à concevoir de nouvelles grammaires compositionnelles, autant quelle propose une autre lecture de lévénement dansé.Danse et scène occidentale et Habiter en danseur par Julie Perrin, conférence 1 : Danse et scène occidentale.Comment construire la ville contemporaine malgré linflation extravagante des normes?La beauté en matière darchitecture est-elle moderne?Au centre de son intérêt, rétablir l humain dans toute ses spécificité grâce aux outils d'expressions créatrices.Les formes ou les positions peuvent être liées les unes aux autres et donner visuellement le sentiment d'harmonie ou de dissonance (connexions verticales sur l'axe temporel) ; les danseurs peuvent aussi créer des connexions faisant référence à des événements passés ou futurs, comme les mélodies.La ville est une jungle de signes.
Ce programme sadresse aux artistes étrangers qui souhaitent développer un projet de recherche et de création à Paris, pendant une durée de trois ou six mois, et qui sont soutenus par un ou plusieurs partenaires culturels.
La question nest plus dêtre moderne mais de porter plutôt les signes du travail et de sa mémoire Cest cela être de son temps.




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap